Durée : 15:36 Pris le : 03 septembre 2007

Un égotique réagit aux confessions d’un paranoïaque. La confrontation se centralise sur la souffrance mentale et le mythe d’une supposé liberté que procure la folie.

1998 : quelque part au sud de Paris, dans un appartement, un groupe de personne discute de la folie. Cet échange est retransmis en direct sur les télés du quartier grâce à un émetteur pirate. Un mixeur vidéo transforme l’image en direct selon l’ambiance de la pièce.

2006 : le permanent et insistant souvenir de cette discussion me force à monter cette heure d’entretien. J’ai travaillé cette matière jusqu’à retrouver les émotions et étrangetés qui étaient apparus durant la confrontation. Le flux audio et visuel, de plus en plus incompréhensible, révèle l’amplification du malaise fortement présent. Petit à petit, la distance avec la réalité amène le spectateur loin des sens communs, dans un territoire où les perceptions doutent, proche d’une expérience psychotique.


J'ai pas de sens
envoyé par misterblick